HABITAT DE MONTAGNE

L’HABITAT DE MONTAGNE

 

Cabanes, abris, cortals ou orris sont les noms donnés aux constructions pastorales en pierres sèches édifiées depuis le néolithique.

Communément appelées orris lorsqu’elles abritaient le berger et parfois sa famille ou cortals lorsqu’ils abritaient les animaux et les récoltes, ces édifices ont tous un point commun : ils sont toujours bâtis avec les matériaux prélevés sur place(granit, gneiss,calcaire ou schiste).

C’est cependant le schiste qui se prête le mieux à ce type de construction car il existe à l’état naturel sous forme de plaques.

Par opposition aux cortals, les orris sont toujours équipés d’une porte d’entrée de faible dimension limitant l’entrée du froid et des animaux, toujours située à l’opposé du vent dominant.

Les orris et les cortals étaient donc des habitats pastoraux temporaires plus ou moins évolués et toujours utilisés en période estivale (de la St Jean à la St Michel).

Ces orris étaient utilisés uniquement par les bergers gardiens de troupeaux lorsqu’ils se trouvaient sur les estives ou par les familles entières lorsqu’ils étaient situés plus bas sur des terrains plus favorables permettant les cultures céréalières et horticoles.

La forme et la taille de ces constructions pastorales ont évolué en fonction des époques et du savoir-faire de leurs bâtisseurs pour atteindre des volumes imposants au cours du XVIIIe siècle (jusqu’à 15m de long).

Le déclin de leur utilisation remonte à la 1er Guerre Mondiale.

En effet, l’hémorragie qu’elle entraîna chez les hommes du pays est à l’origine du déclin de l’élevage traditionnel et familial.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×