SECURITE

Même si j’ai opté pour être seul et en autonomie, mis à part quelques jours, je vais sûrement rencontrer pas mal de monde, ce qui peut me permettre de donner l’alerte si je suis blessé. Il est bien évident que dans mon esprit je ne compte pas dessus, c’est un recours très aléatoire ainsi que l’utilisation du téléphone portable qui malheureusement ne capte que rarement un réseau.

 

J’aurai un sifflet pour donner l’alerte, une pharmacie, une frontale longue portée, un téléphone portable avec un chargeur solaire ou une deuxième batterie, deux bâtons télescopiques pouvant faire office d’atèle, le matériel d’orientation classique (boussole, altimètre, cartes).

 

Bien sûr à moi d’être plus prudent que d’habitude, de bien gérer mon capital énergie en privilégiant l’économie d’effort au long de la journée. Il me faut également une alimentation bien adaptée pour un effort de longue durée, ceci pour éviter les hypoglycémies souvent facteurs d’erreurs et de fautes d’inattention qui peuvent conduire à l’accident. En effet selon le vieil adage : mieux vaut prévenir que guérir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site